• +243 997833292
  • info@rescongo.org

: : Divers

Conjonctures de l’Afrique centrale

Conjonctures de l’Afrique centrale – appel à contributions 2019

Conjonctures de l’Afrique centrale est la publication annuelle du Centre belge de Référence pour l’Expertise sur l’Afrique centrale (CRE-AC aisbl), de l’Institut de Politique du Développement (IOB), à travers son Centre pour l’Afrique des Grands Lacs (GLAC), de l’Université d’Anvers et du Musée royal de l’Afrique centrale (MRAC), en collaboration avec l’Université catholique de Louvain (UCL). Publiée dans la collection « Cahiers Africains » du MRAC par L’Harmattan (Paris), chaque édition est gérée par une équipe de trois éditeurs respectivement de l’IOB, de l’UCL et du CRE-AC. Cette année l’équipe est composée de Sara Geenen (CREAC), Aymar Nyenyezi (UCL) et Sahawal Alidou (IOB). 

La publication offre une série de textes scientifiques de grande qualité – en français ou en anglais – qui ont un lien avec l’actualité (politique, économique et sociale) en Afrique centrale. Quatre pays seront directement concernés dans cette publication : la RDC, le Burundi, le Rwanda, et l’Ouganda. Conjonctures de l’Afrique centrale offre une analyse approfondie de certaines tendances actuelles de la vie politique, économique et sociale en Afrique centrale. Cette analyse permet d’évaluer la pertinence de ces évolutions récentes pour un avenir et un développement au bénéfice d’un plus grand nombre de citoyens de cette région. Les articles situent les événements et évolutions contemporaines dans leur ancrage historique, en faisant le lien avec la littérature internationale.

Nous lançons l’appel à contributions pour Conjonctures de l’Afrique centrale 2019. Des résumés de maximum 400 mots (en français et/ou en anglais) devront être envoyés à sahawal.alidou@uantwerpen.be avant le 1 mai 2019. Ce résumé propose brièvement les points clés du texte et sa pertinence par rapport aux évolutions contemporaines de l’Afrique centrale. Au cas où l’argumentation de la contribution repose sur des recherches empiriques, le résumé en précise brièvement la démarche méthodologique. 

Le comité d’édition donnera un retour sur chaque proposition pour le 15 mai 2019. Les auteurs dont les résumés auront été retenus enverront leur texte à la même adresse au plus tard le 15 juillet 2019. Chaque article sera évalué par les éditeurs et par deux pairs externes. La version finale de la contribution retenue devra être prête et conforme aux instructions de rédaction pour le 15 novembre 2019. Le texte final peut être rédigé en français ou anglais, avec un résumé dans les deux langues. L’édition Conjonctures de l’Afrique centrale 2019 paraîtra en avril 2020.

Information additionnelle pour des chercheurs africains : Conjonctures de l’Afrique centrale dispose d’un système de bourses de recherche (1500-2000 euro) pour des chercheurs de nationalité congolaise, burundaise, rwandaise, ougandaise, résidant en Afrique. Ces bourses (modestes) visent à permettre aux chercheurs prometteurs de faire une recherche de terrain approfondie qui mène vers l’élaboration d’un texte pour Conjonctures de l’Afrique centrale. Les candidats qui veulent faire appel à une telle bourse envoient les informations suivantes à sahawal.alidou@uantwerpen.be avant le 1 mai 2019 :

  • un abstract de leur contribution de maximum 400 mots,
  • une démarche méthodologique de leur recherche de maximum 800 mots,
  • un CV détaillé avec études, résultats, autres expériences pertinentes, publications éventuelles, autres informations intéressantes de maximum 2 pages.

#RDC : ça va faire un mois déjà que le Président F.A. TSHISEKEDI STHILOMBO

#RDC : ça va faire un mois déjà que le Président  F.A. TSHISEKEDI STHILOMBO est à la tête de la RDC, tandis que Mr FAYULU Madidi candidat malheureux aux élections de décembre 2018 est toujours en pleine tournée de province en province réclamant  la vérité des urnes !  Entre temps Mr Kabila Kabange, l’Ex-Président continue à organiser des rencontres avec les membres  de sa plate-forme le FCC et à se comporter presque comme un Président. On dirait que seuls les joueurs ont changé, mais que c’est la même équipe. Une « rupture dans la continuité » ? Ou tout simplement une continuité dans rupture ? Il est probablement trop tôt pour se prononcer.

CALL FOR VISITING RESEARCHERS 2018

CALL FOR VISITING RESEARCHERS 2018